Mamans, il n’y a qu’une place, une mission où vous êtes à jamais indispensable, irremplaçable et c’est celle de mère.



Pour que le chemin du bonheur passe par la maison et parce que l’on ne peut pas tout faire à la fois… il faut pouvoir choisir d’échanger pour un temps ou pour longtemps son métier rémunéré contre celui de femme au foyer, et  tenter de tout faire successivement et bien. 

Ce n’est pas LA solution, mais peut-être UNE solution ?

Très souvent, la femme qui travaille de façon rémunéré et celle qui s’occupe de sa famille est la même personne, mais à des moments différents de la vie. Il n’y a plus lieu de mettre en opposition femme qui travaille et femme au foyer, simplement de donner à toutes, la possibilité de choisir.
S’il est nécessaire de conforter les femmes qui sont au foyer et en les aidant à découvrir ou redécouvrir la grandeur et la beauté de leur rôle, il est impératif que toutes les femmes qui travaillent de façon salarié et leur conjoint puissent se poser la question de savoir si le moment n’est pas venu de privilégier au milieu d’une vie parfois épuisante, leur responsabilité au sein de leur famille.

L’amour et le temps passé, donné et reçu, sont les moteurs qui font vivre le couple et permettent à l’homme et à la femme qui le constituent de devenir les deux piliers de la famille. La naissance de chaque enfant qui vient agrandir la famille est le cadeau le plus somptueux de la vie et la responsabilité la plus grande qui en découle, parce que mettre un enfant au monde est le début d’une histoire qui ne finit pas.

Bonne, mauvaise ou même insignifiante, l’œuvre de cet enfant sur le monde ne pourra être effacée. 
Aux parents revient la beauté de la charge qui le rendra grand, le révélera à lui-même et à tous, en l’aidant à faire grandir ses talents et ses dons. 

La grandeur, la beauté et le rôle particulier de la femme mérite qu’on s’y arrête. A condition d’être elle-même, sa plus grande puissance et en même temps son rôle le plus simple et le plus évident se révèle dans la maternité. Sa grande force est dans l’accueil et le soin qu’elle met au service des plus petits et des plus démunis. Ils sont remplis d’une lumière et d’un rayonnement que notre société a tendance à vouloir oublier : le bébé, la personne âgée ou handicapée… et pourtant il est tellement bon de s’y éclairer

Tout est souvent une question de choix, de la valeur et du regard positif ou négatif que l’on pose sur lui: la vie change lorsque l’on choisit de prendre ses responsabilités et que cela nous rend fier. La responsabilité de parents, tout en étant la plus simple et la plus naturelle est aujourd’hui sans doute la moins reconnue, la moins valorisée, mais cela ne doit pas nous arrêter. Choisir d’aimer cette responsabilité est tellement important : la vie en dépend.

Choix financier aussi : n’avoir qu’un salaire a de grandes répercussions mais ce que l’on nous cache c’est qu’elles sont en général bien plus positives que  négatives pour la famille et la société.

Audace de ne pas être reconnue seulement par sa carte professionnelle, mais par le goût et l’amour de la vie - la sienne et de celle des autres - qui les fait préférer pour un moment, à une reconnaissance sociale donnée par sa carte de visite.

Et parce que cette vie de la femme auprès de sa famille est riche des cent métiers qu’elle y déploie, il n’est pas étonnant que les DRH, de plus en plus nombreux, se tournent vers elle, son harmonie et ses compétences lorsque la femme qui a été un moment au foyer veut reprendre un travail rémunéré.

Brigitte Jacquelin