Vos enfants et vous





Comme vous êtes à la maison, votre influence de maman s’exerce beaucoup pendant la période qui précède l’école, et on peut dire aussi pendant les années de maternelle surtout si votre enfant n’y va qu’à mi-temps.
Votre action de mère s’étend bien sûr au-delà de ces premières années et, par cer­tains côtés, dure toute la vie.
Avant l’âge scolaire, elle est prédominante et presque exclusive.
Vous posez à ce mo­ment-là les fondements de l’éducation et influencez les dis­positions morales, intellectuelles et physiques qui, avec l’hérédité, forgeront le tempérament et le caractère de votre enfant.

Vous êtes d’abord l’éducatrice unique de vos enfants, avec leur père en appui.

Vous serez ensuite, jusqu’à ce qu’ils soient grands, la collaboratrice des maîtres et des professeurs, mais vous resterez toujours la confidente, la conseillère, la gardienne de leurs principes de moralité et de leur conduite. Même lorsque vous n’êtes pas là, vous restez avec le père la référence autour de laquelle tout tourne : L’enfant sait que vous aimerez ou n’aimerez pas ce qu’il fait, il sait aussi que vous lui faites confiance. Plus tard, devenu adulte, en toute liberté, il pourra s’affirmer en accord ou en opposition avec vous et les valeurs que vous lui avez transmises, mais ce sera sa propre histoire.

   Ce rôle est capital : en vous appuyant sur votre mari, vous avez la responsabilité d’aider votre enfant à se construire pour qu’il devienne quelqu’un de « grand », pour qu’il puisse à l’âge adulte prendre son destin en main. C’est en lui apprenant à « faire » mais surtout à « être » que vous lui permettrez, étape après étape, de construire sa vie.

Brigitte Jacquelin – Petit manuel de la femme au foyer – page 45