Les résumés du colloque "Le défi des femmes aujourd'hui. Femmes et foyer le bon choix au bon moment" du 14 octobre 2017 par Valérie de Minvielle*

Hélène Bonhomme
Hélène Bonhomme introduit la journée d’un ton pétillant : toutes les mères sont « au foyer » ! Qu’on travaille ou pas, on est au moins dans notre foyer le matin, le soir et même parfois quand on est au travail, et que l’on pense à la lessive qu’on a oubliée d’étendre le matin etc… Hélène Bonhomme conclut en disant : « moi, je me considère comme femme au foyer car j’ai réorganisé ma vie pour être dans mon foyer le plus souvent : je travaille depuis chez moi ».
Comment nous sommes-nous retrouvées « génération burn-out maternel » ? Nous avons le modèle de nos grand-mères, pour qui l’épanouissement ne pouvait se faire que dans leur foyer auprès de mari et enfants, puis le modèle de nos mères, qui souvent ont cherché l’épanouissement hors de leur foyer, dans leur vie professionnelle.
Qu’en faisons-nous ? Au lieu de retirer ce que chaque mouvement a pu avoir de bon, nous voulons vivre les deux en même temps ! Nous épanouir dans tous les domaines.
Pourquoi ne  pas plutôt faire des choix en piochant les idées qui nous inspirent chacune ? Il y a des saisons dans la vie d’une femme, qui peuvent correspondre à des choix différents.

* Valérie de Minvielle, est psychologue clinicienne. Après 20 ans d’expérience en psychologie clinique et art-thérapie, elle a fondé en 2015 « ma juste place », une méthode d’accompagnement personnalisé pour les femmes qui veulent trouver leur équilibre et se sentir à leur juste place dans leur vie de couple, en tant que mère, et dans leur vie professionnelle et sociale. Valérie anime également des formations à la connaissance de soi dans plusieurs instituts de formation et établissements scolaires, en France et en Belgique.