... et dans tous les articles sur le sujet, je ne vois nulle part le rôle des parents lorsqu'ils prennent le temps de faire lire leurs enfants, le soir après l'école. B.J.


Lecture : le niveau des écoliers français ne cesse de baisser

Le Figaro - C. Beyer - 05 12 2017Lecture : le niveau des écoliers français ne cesse de baisser

INFOGRAPHIE - L'Hexagone arrive en 34e position du classement international Pirls réalisé tous les cinq ans. La Russie et Singapour caracolent en tête.
À 10 ans, un écolier français lit moins bien que ses camarades européens, exception faite de la Belgique francophone. C'est ce que révèle le dernier «Programme international de recherche en lecture scolaire» (Pirls)*, réalisé en 2016 auprès des élèves de 50 pays du monde, à la fin de leur quatrième année de scolarité obligatoire - en CM1 donc, pour la France - et publié ce 5 décembre. «Il y a dans le monde plus de bon lecteurs qu'il y a 15 ans», constate l'édition 2016 de cette étude menée tous les cinq ans. Pour autant, deux pays enregistrent un résultat inférieur à 2001, année de lancement du programme: les Pays-Bas et la France...
L'Hexagone arrive en 34e position du classement, avec 511 points, juste au-dessus de la moyenne internationale (500). Derrière elle, des pays comme le Chili (494), Malte (452), le Maroc (358) ou l'Égypte (330). Devant elle, l'Espagne (528), le Portugal (ex aequo à 528), l'Allemagne (537), l'Italie (548), les États-Unis (549) ou encore l'Angleterre (559).