Comment protéger ses enfants ?

Comment protéger ses enfants ?
Comment protéger ses enfants ? On a toujours envie de protéger ses enfants, dès la naissance : du chaud, du froid, de la faim ou de la soif ; les protéger lorsqu’ils grandissent… et cela vient du plus profond de notre amour, à la maison d’abord puis à l’école et dans la rue, dans le monde enfin, il est si vaste.

Mais les protéger de qui, et de quoi ?
A chaque âge, les parents voudraient déterminer quels sont les agresseurs ou les agressions, et contrer, sécuriser, empêcher. Mais ce n’est pas possible, parce qu’il y a trop d’attaques et surtout parce que l’on ne peut pas penser à tout. Et plus les enfants grandissent moins les parents sont présent dans leur vie. On dirait presque que les risques grandissent en même temps que les heures passées à la maison diminuent.

Si on ne peut pas tout savoir, si on ne peut pas tout prévoir, que faire ? Cela a de quoi vous faire tourner la tête ou baisser les bras, sauf si… tout en étant en alerte pour voir les dangers, vous leur apprenez, petit à petit en les accompagnant, à se connaître, à connaître le monde et à faire face eux-mêmes à ce qu’ils rencontrent de mauvais.

Par les paroles et par l’exemple : à nous parents de faire découvrir à nos enfants, dès tout petit le vrai, le beau, le bon : les trois armes qui permettent d’éclairer leur conscience et de déterminer le chemin qu’il faut choisir.

Les mettre en garde est une bonne chose, leur apprendre à se mettre en garde en est une bien supérieure. Il est important qu’ils sachent toujours que notre temps est le leur, et qu’ils peuvent venir nous trouver parce que se tromper est normal et que l’éducation est faite pour expliquer, réexpliquer et expliquer encore.
Bien sûr, cela ne sera jamais parfait, ils vont se faire mal, ils auront mal. A ce moment-là, il faudra qu’ils puissent trouver en nous leurs parents la tendresse, la compréhension et le temps pour arriver à décoder ce qui arrive/ce qui s’est passé… et puis rebondir ensuite, continuer à avancer.
C’est aussi comme cela qu’on grandit.

Il faut du temps, beaucoup de temps, depuis toujours et pour toujours. On en revient toujours à ce bien si précieux. Quel que soit l’âge, il faut apprendre à connaître l’enfant et pouvoir lire dans l’expression de son visage, dans ses gestes ou ses paroles quelles tentations, quelles douleurs, quels risques ou quelles mauvaises rencontres il va devoir affronter, il va vouloir affronter.
Et s’ils veulent en abuser de ce temps ? Vous ne serez pas dupe car les connaissant bien, vous saurez presque toujours, sans même qu’ils vous en parlent, que quelque chose de sérieux se passe… ou non ; qu’il va falloir prendre le temps de s’arrêter pour en parler… ou non.

Même comme ça votre enfant n’aura pas toutes les réponses pour se protéger, peut-être même qu’une fois ou l’autre il n’aura pas vu le danger venir (vous non plus d’ailleurs) mais si vous êtes là, il pourra puiser dans vos forces celles qui le rendront grand.
Brigitte Jacquelin
maman et auteur du « Petit manuel de la femme au foyer » éditions Le Centurion

 http://www.mamanvogue.fr/comment-proteger-ses-enfants/