Rôle du père : Marcel Ruffo explique son importance pour l'enfant




Faire preuve d'autorité ne signifie pas faire peur

C’est le vieux fantasme du pater familias qui ressurgit. Pourtant, le père qui fait peur est un père qui échoue en confondant autoritarisme et autorité. L’autoritarisme comporte une part d’arbitraire, de non-prise en considération de l’existence de l’autre que l’on veut soumettre pour mieux asseoir son propre pouvoir. 

L’autorité, au contraire, tient compte de l’autre et vise à donner des repères, à défendre et imposer des principes en expliquant leur bien-fondé et leur nécessité. C’est le seul moyen d’engendrer le respect, alors que la peur fait naître l’agressivité.