François-Xavier Bellamy interviendra à notre colloque: "Le defi des femmes aujourd'hui, femmes et foyer, le bon choix au bon moment" le samedi 14 octobre à Paris

De la salle de classe dépend le sursaut ou le déclin de la France


Pour François-Xavier Bellamy, «il faut tout remettre à plat pour permettre à nouveau que soit transmis à chaque enfant le meilleur de la culture dont il est, d'où qu'il vienne, un légitime héritier»
Pour François-Xavier Bellamy, «il faut tout remettre à plat pour permettre à nouveau que soit transmis à chaque enfant le meilleur de la culture dont il est, d'où qu'il vienne, un légitime héritier» Crédits photo : 81795837/zinkevych - Fotolia
FIGAROVOX/TRIBUNE - La génération sur les bancs du collège et du lycée en sortira moins instruite que celle de ses parents, s'alarme le professeur de philosophie François-Xavier Bellamy.

En 2017, aucun sujet ne sera plus vital que l'école. Non que les autres problèmes qui touchent notre pays soient insignifiants, bien sûr ; ils sont d'une importance cruciale. Mais leur résolution passe à chaque fois, si l'on veut agir en profondeur, par le chemin de l'école. 

Vous voulez reconstruire une économie forte et innovante? Commençons par refaire l'école.
Lutter contre la désaffection de la politique et restaurer un débat d'idées digne de ce nom? Commençons par refaire l'école.
Sauver l'unité de la société française en empêchant une fraction de la jeunesse de sombrer dans les délires de l'islamisme? Commençons par refaire l'école.

La crise que traverse notre pays, sous toutes ses formes, est profondément liée à sa faillite éducative.