Est- normal?



Saint-Denis : 55 jeunes en garde à vue après une émeute dans un lycée

Après l'évacuation du lycée Suger, consécutive à des tirs de fumigènes et cocktails molotov, «80 à 100 jeunes» ont pris la direction du centre-ville caillassant des policiers, incendiant des poubelles et brisant du mobilier urbain.

Cinquante-cinq jeunes, dont 44 mineurs, ont été placés en garde à vue mardi après avoir «caillassé des policiers» et incendié des poubelles à proximité du lycée Suger de Saint-Denis que le proviseur venait d'évacuer après des jets de fumigènes. Le parquet de Bobigny précise que leur garde à vue sera prolongée mercredi matin, le temps de déterminer les responsabilités de chacun. La plupart des personnes interpellées sont scolarisées dans l'établissement, explique Le Parisien, citant une source proche de l'enquête. Ils auraient été reconnus grâce aux caméras de vidéosurveillance à l'intérieur de l'établissement. Les cours n'ont pas été assurés mardi après-midi.

Le Figaro 08/03/2017