Maman à la maison… Partout, sauf à la maison



De toutes les mamans à la maison, honnêtement, j’en connais pas une qui reste toujours chez elle. En fait, je me fais souvent dire que pour une maman à la maison, je suis JAMAIS à la maison! Parc, ruelle, épicerie, pharmacie, marché, boutiques… La vie de tous les jours, quoi! C’est en plein ce que vous faites, vous aussi: trouvez-vous que vous manquez de socialisation? Vous sentez-vous obligé d’aller dans une salle pleine d’autres adultes pour avoir votre « quota »? Non? Ben moi non plus. Pourquoi ce serait différent pour nos chérubins?
N’oubliez pas que ces enfants socialisent en permanence: ils ne sont jamais seuls, ils ont leurs parents, et ils socialisent avec tous ceux qu’ils croisent. Plusieurs croient (peut-être à tort selon certaines écoles de pensées) que les enfants, pour socialiser, doivent être en contact avec des enfants de leur groupe d’âge, alors que je suis plutôt de celle qui croit que la socialisation avec les pairs (famille, amis) est tout aussi importante pour leur développement, et pas « de moins bonne qualité ».
J’ai trouvé ce petit bout de texte  qui dit vraiment bien ce que je pense et crois fermement à ce sujet:

« Selon M. Bronfenbrenner de l’Université Cornell, les enfants qui passent plus de temps avec leurs pairs qu’avec leurs parents deviennent généralement dépendants de ces pairs et négligent vite l’influence parentale.
S’éloigner de la pression des pairs offre plusieurs avantages: la confiance en soi, la pensée autonome, la capacité d’être en relation avec des personnes de tous les groupes d’âge et enfin, de meilleures relations familiales.

À la maison, les parents peuvent enseigner, mettre en évidence et renforcer les principes moraux qui constituent la base des relations avec les autres. Les enfants développent les habiletés sociales nécessaires grâce à l’interaction avec leurs frères et leurs sœurs ou avec d’autres enfants et adultes qui sont sous la supervision de leurs parents. Les jeunes enfants qui ont grandi dans ce genre d’environnement se sont très bien adaptés à la vie adulte.

Mamanszen