Petit guide de la femme au foyer et du bonheur de vivre (B. Jacquelin)


Chapitre XIV : Les Autres 

Parents, beaux-parents (suite)


Et lorsque vos parents vieillissent, ils ont encore plus besoin de vous. Ne les laissez pas tomber. L’exemple est une force extraordinaire, il y a toutes les chances que vos enfants adultes vous aiment de la façon dont vous avez aimé vos parents. Si vos enfants ne vous ont jamais vu proches de vos parents et attentionnés, il y a peu de raisons qu’ils le soient avec vous plus tard. 
Vous leur montrez le chemin, à vous de savoir lequel vous voulez qu’ils prennent.

C’est malin : n’oubliez pas de passer des vacances en famille. Retrouver parents, oncles, tantes, cousins, rien de tel pour forger un équilibre solide et construire des liens et des lieux, où vos enfants dans des moments difficiles trouveront le meilleur accueil.

Magique : Ouvrez votre porte, ayez toujours un matelas à tirer pour celui qui vient frapper. La famille c’est ça et c’est bien.

Ça va mieux en le disant : Qui peut croire que tout est parfait dans une famille ? Il est bon de savoir que les choses ne vont bien et ne s’arrangent que si on le veut.