"Petit guide de la femme au foyer" B. Jacquelin



Chapitre XV
                             Et Ensuite…
Que faire de tout ce temps
Les enfants sont à l’école, au collège, au lycée, ou plus loin encore et vous vous retrouvez à la maison avec beaucoup de temps, beaucoup plus même que vous n’en avez jamais eu. Du temps qu’il va falloir à nouveau organiser et utiliser comme un don précieux.
De nouveaux projets
11)    Le bénévolat
Si vous avez l’œil ouvert sur le monde et des amis autour de vous, cela ne va pas être long. De tous les côtés les propositions vont affluer : tout le monde a besoin de vous, de votre expérience, de votre bon sens, de votre gentillesse et de votre savoir-faire.
Sinon, à la mairie ou dans les maisons des associations on vous attend.
A vous de réfléchir à ce qui vous tient à cœur, à ce que vous aimez faire et là où vous serez le plus utile. C’est en combinant tous ces paramètres que vous serez bien  à votre place et contente de poursuivre la route.

Ça va mieux en le disant : Ne vous lancez pas dans quelque chose de trop contraignant en vous disant « j’y arriverai ». En fait vous ne tiendrez pas la distance.

Et tout d’abord, quel temps voulez-vous y consacrer ? 
L’avantage du bénévolat c’est que vous pouvez décider presque toujours du temps et du moment où vous allez être occupée. Comme à priori l’association ne vous donnera rien échange, elle doit accepter ou non votre proposition et vos conditions.
En fait nous allons voir que cela va vous enrichir plus que vous ne l’imaginez, mais pour l’association ou les personnes que vous allez aider votre temps est gratuit, cela reste vrai. 

C’est malin : Quand vous faites du bénévolat, et que ponctuellement votre famille a vraiment besoin que vous soyez là, faites-vous remplacer, excusez-vous et partez vous occuper de celui qui chez vous en a besoin. Ensuite reprenez votre business. Votre famille reste votre priorité.

Donc, n’hésitez pas, posez vos conditions. Il ne s’agit pas de jouer à l’enfant gâtée, mais juste de se dire : J’ai arrêté de travailler pour être à la maison lorsque mon mari est là et quand les enfants rentrent de l’école, alors ce n’est pas pour partir de la maison à ce moment-là pour du bénévolat.

Ça va mieux en le disant : faites tout de façon professionnelle. Le bénévolat n’est pas le « ça va comme ça peut » ou « ça ira bien comme ça ». Non, il exige une haute compétence dans la tâche à accomplir tout simplement parce que derrière il y a des gens qui comptent sur vous.

Et les vacances ? Gardez les vacances pour vous et votre famille, bien sûr. Cela va de soi. Que peuvent faire des enfants ou une famille en vacances… sans la maman ?

à suivre...