Face à la pauvreté, il faut que le gouvernement mène une politique familiale et que chacun de nous prenne soin de son couple et de sa famille


 
Le Secours catholique publie son rapport 2016 sur l'État de la pauvreté en France. Extrait (page 14) :
"Les familles monoparentales, dont les mères isolées constituent la très grande majorité, représentent toujours la plus grande part des ménages accueillis (28,8 %), suivies des hommes seuls (22,8 %). Ces deux types de ménages apparaissent par ailleurs comme les plus vulnérables à la pauvreté extrême : la proportion de familles monoparentales est en effet plus de trois fois plus importante au Secours Catholique que dans l’ensemble de la population française."
18/11/2016