L'émission de RTL "On refait le monde" (vers 19mn50) a abordé le cas de cette femme qiu souhaite avoir le sperme de son mari décédé. Et la position de Clémentine Autain (Front de Gauche) n'est pas celle qu'on aurait pu croire :
"A partir du moment où on a arrêté de penser que, avoir un enfant, c'était : un père, une mère, dans un cadre précis, et que les formules pouvaient bouger, et qu'il n'y avait pas de lien absolu entre le génétique et la parentalité...
Ce que je suis en train de dire, c'est qu'on a ouvert une boite de Pandore de situations très nombreuses qu'il faut regarder. Celle-ci, à priori, moi, elle me heurte. Voila. Elle me heurte. Je la sens pas."
"Moi, je ne partage pas l'idée du droit à l'enfant".
La loi Taubira ne concerne pas uniquement les personnes homosexuelles. En consacrant la fin de la filiation, elle a ouvert les vannes (dans la suite logique de l'avortement, la PMA...) vers la fabrication d'enfants privés de leurs parents.