Petit guide de la femme au foyer ... et du bonheur de vivre.

Chapitre XIII
L’argent (suite)
 
Vous verrez petit à petit que les moments passés en famille, les aventures qui vous arriveront quand vous serez ensemble, seront finalement les moments qui vous combleront. Vous n’aurez pas à inventer de quoi vous distraire, vos enfants s’en chargeront pour vous, en toute bonne foi, en toute innocence. Mettez-les en condition et faites-leur confiance, pour peu que vous meniez la danse, ils seront les meilleurs acteurs, compagnons, convives et partenaires qui soient.Cela vaudra tous les spectacles et bien des dépenses qui ne servent qu'à les occuper et à les distraire d'un manque de présence.

On est bien d’accord, « l’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue », certes !
Cependant attendre et espérer est une excellente école de contrôle de soi permettant d’apprécier ce que l’on a à sa juste valeur… Et puis un objet de convoitise peut perde de sa valeur ou  s’acheter d’occasion.
 Lorsque l’on vit dans un foyer équilibré, avec un père et une mère responsables et présents, qu’il y a un vrai amour et une confiance mutuelle entre les époux, l’économie familiale doit être considérée comme une répartition des tâches et responsabilités. La mère comme le père apportent leur pierre à l’édifice familial, pour le bien de tous. Il n’y a pas d’histoire de domination là-dedans. 

En clair, économiquement parlant, la mère qui élève ses enfants est créatrice de richesse au même titre que son conjoint. Si vous en doutez, faites une évaluation chiffrée de la valeur des tâches qui vous incombent par jour au tarif d’une personne extérieure. 

à suivre...