Petites phrases




"Si le monde aujourd'hui connaît un tel désordre et une telle souffrance, cela me semble dû à une carence de l'amour au foyer et dans la vie familiale. Nous n'avons pas de temps pour nos propres enfants, nous n'avons pas de temps l'un pour l'autre : nous n'avons pas le temps de nous savourer mutuellement.
L'amour commence à la maison: l'amour vit dans les foyers, et c'est pourquoi le monde connaît tant de souffrance et si peu de bonheur;  si nous voulons faire entrer cet amour dans la vie, c'est au foyer que cela doit commencer.

Aujourd'hui chacun semble emporté par une terrible hâte, par l'anxiété de la croissance, par celle de la richesse, au point que les enfants mêmes n'ont plus de temps pour leurs parents, et que ceux-ci n'ont plus de temps l'un pour l'autre ; c'est au foyer que commence la fracture de la paix du monde.

Les personnes qui s'aiment pleinement et véritablement l'une l'autre sont ce qu'il y a de plus heureux dans le monde.
Nous le voyons bien jusque chez les plus pauvres ; ils aiment leurs enfants, ils aiment leur foyer ; ils peuvent n'avoir presque rien, ou même n'avoir rien du tout, mais ils sont heureux."
Mère Térèsa