"Petit guide de la femme au foyer... et du bonheur de vivre"



Chapitre XI
Frères et sœurs (suite)

La place d’aîné est tout à fait particulière. Il prépare et aide  à accueillir les suivants et oblige les parents à apprendre et assumer jour après jour, mois après mois leur rôle. 
Il est celui de toutes les « premières fois » que vous découvrez et qui vous émerveillent,  mais n’oubliez qu’il « essuie aussi les plâtres ».
Cela n’est pas facile pour les parents, cela ne l’est pas non plus pour l’enfant, mais quelle belle aventure commune. Il ouvre la route, il oblige les parents à montrer le chemin, à découvrir, tâtonner, décider ce qui est bon et ce qui ne l’est pas.   Il y aura forcément quelque chose de spécial dans ces relations.

Pour le deuxième enfant c’est plus tranquille. Il se met dans le sillage de l’aîné et se contente de suivre en poussant un peu les barrières pour voir s’il ne pourrait pas profiter d’un peu plus de liberté que son aîné. Quant aux parents l’expérience avec l’aîné leur facilite la tâche, mais  qu’ils n’oublient pas que cette expérience le plus jeune ne l’a pas vécu et que pour lui tout est une grande première.

A suivre...