"Petit guide de la femme au foyer... et du bonheur de vivre" (suite)



Chapitre XI
Frères et sœurs

Ce que je peux vous souhaiter de meilleur, c’est d’avoir plusieurs enfants. Chacun est un cadeau, chacun est une merveille, chacun est unique.

Magique : « ô l’amour d’une mère, amour que nul n’oublie,
Pain merveilleux qu’un Dieu partage et multiplie
Table toujours servie au paternel foyer
Chacun en a sa part et tous l’on tout entier. » Victor Hugo

Dans une famille, chaque enfant est différent, fille ou garçon, aîné,  petit dernier  ou « au milieu », chacun à une place qu’il doit conquérir et assumer.
C’est étonnant de voir que dans une même famille, avec les mêmes parents et le même mode de vie, tout en se ressemblant, les frères et sœurs sont bien différents les uns des autres
Je ne parle pas physiquement, un air de famille, une ressemblance entre eux ou avec l’un des parents peut-être étonnante. 
Mais intellectuellement, intérieurement, vous ne pourrez jamais savoir quels seront les richesses, les dons, les talents et surtout le caractère de votre enfant avant de l’avoir accompagné.

Ça va mieux en le disant : ... et pour l'accompagner, vous avez une chance inouïe, contrairement à toutes celles qui n’ont pas de temps, le problème de faire garder de votre enfant n’est pas le point central de vos préoccupations !

A suivre...