Les enfants ont besoin de héros!



D'après le psychiatre Boris Cyrulnik, les personnages de roman aident les enfants à grandir.
«Le travail des modernes consiste à démontrer que les héros et les saints n'existent pas», constatait tristement Charles Péguy en 1911.
 Un siècle plus tard, la démonstration a si bien réussi que les jeunes Français ne savent que faire de leurs grands désirs. Ils manquent de héros, réels ou imaginaires, qui leur montreraient que la vie est une aventure et non un capital à gérer. Faute de modèle à la hauteur de leurs aspirations, ils risquent de se fourvoyer dans des combats mortifères ou dans des rêves de pacotille."