Abandonnée à sa naissance dans une université, elle en sort diplômée 31 ans plus tard


Lorsque sa mère la laisse dans cette boîte en carton, elle n’émet aucun son et personne ne la remarque.(Photo d’illustration, ©Fathergoose-Pixabay)

Une jeune femme abandonnée à sa naissance dans la buanderie d’une université vient d’obtenir, 31 ans plus tard, une licence dans ce même établissement. Une belle revanche.
Si l’égalité des chances est une valeur sociale immuable et louable, dans la pratique, sa définition peut-être parfois plus complexe. Jillian Sobol, américaine de 31 ans, peut en témoigner. Selon l’Huffington Post, cette dernière a été abandonnée par sa mère, dans une boîte en carton, lorsqu’elle était étudiante sur le camus de l’État de San Francisco. Pas le meilleur des départs dans la vie donc. Mais Jillian a eu un coup de chance qui a changé son destin et lui a permis 31 ans plus tard de devenir diplômée de cette même université où elle avait été abandonnée.

Abandonnée à sa naissance dans une université, elle en sort ...

etudiant.lefigaro.fr › Les news › Actu
3 juin 2016 - Une jeune femme abandonnée à sa naissance dans la buanderie d'une ... dans une université, elle en sort diplômée 31 ans plus tard.