Le bonheur élémentaire qui vient du simple fait d'être vivant.



"J’ai déjà dit que nous ne nous battons pas pour l’« hédonisme ». Le réconfort se passe du confort. La joie existe même dans les épreuves. 
En février, alors que je faisais des conférences en Côte d’Ivoire, mes amis ivoiriens, un soir, m’ont fait un grand cadeau. Mes amis ivoiriens de la Communauté Sant’Egidio m’ont emmené avec eux dans les quartiers les plus pauvres d’Abidjan et même dans le bidonville de Boribana. 
Là, j’ai rencontré des personnes qui me souriaient et m’accueillaient tout simplement comme une personne. J’ai vu de la misère dans les ruelles, mais de la joie et de la dignité dans les personnes. Aimons la vie, même si notre sentiment de sécurité diminue. Goûtons chaque instant."

Pensons à ce que Hannah Arendt appelle « le bonheur élémentaire qui vient du simple fait d’être vivant ».
Jean Marie Salamito