Faire de la philosophie à l’école et au collège ?

Cela a toujours été un vrai désir. Je pense que les enfants ont le plus grand besoin, dès tout-petits d’entendre et de développer des raisonnements philosophiques en rapport avec leur âge.

Le problème, mais il est de la plus grande importance est « Qui ? ». Qui va les enseigner, qui va les faire réfléchir ? Avec quelles compétences ? Et surtout avec quelles idées dans la tête.

Nous sommes bien placés aujourd’hui pour voir avec quelle facilité, quel aplomb et quels désirs pervertis, des directives sont données depuis des années par des lobbies et par l’Education Nationale pour faire ingurgiter et de plus en plus tôt, des notions contre nature et contre l’homme, à nos enfants chéris.  
Tout cela finissant par s’apparenter à du lavage de cerveau, il est urgent de rester vigilant.
Nous verrons demain quels outils peuvent aider toutes les mamans, tous les parents qui veulent avec des philosophes, transmettre à leurs enfants des notions telles que « le beau, le bon, l’amour, la vérité, le rêve »…

Brigitte Jacquelin
7 avril 2016