Vu sur le blog d'Hélène Bonhomme: fabuleusesau foyer.com

Rentabilité zéro ?

Je suis alsacienne.
Et en Alsace, le travail, c’est vraiment la santé !Rentabilité, efficacité, rigueur – trois valeurs maîtres qui ont habité mon enfance.
Aujourd’hui, j’ai deux enfants, et j’ai choisi de m’en occuper à temps plein – heures supplémentaires comprises. Comment vous dire – j’ai beaucoup de peine à vivre mes trois valeurs alsaciennes.
Rentabilité ? Moindre. Efficacité ? Moindre. Rigueur ? En baisse.
Je me suis bien découragée quand j’ai réalisé à quel point c’était difficile de les maintenir. J’ai rarement l’occasion d’entreprendre quelque chose dans la maison sans être interrompue par l’un ou l’autre. Et, franchement, ça m’irrite!
Je VEUX être rentable! Faire à manger tout en triant mes papiers pendant que j’appelle une amie!Je VEUX être efficace! Passer la serpillère bien-comme-il-faut-en-un-temps-record!Je VEUX être rigoureuse! Avoir ma maison toujours propre et bien rangée!
Mais là, mon fils n’arrête pas de venir vers moi, s’agrippant à mes jambes et me racontant toutes sortes de choses dont je n’ai pas saisi la moitié. Et ma petite dernière commence à pleurer. Mes nerfs commencent à chauffer.
Bon.C’est peut-être le moment de changer de plan.J’enfile les vestes, les chaussures, on embarque tout le monde, et on sort. Et direct, tout le monde va mieux. Sans blague?!
Petit à petit, je réapprends à vivre – à prendre le temps de construire une maison en lego, à prendre le temps de danser dans la cuisine, à prendre le temps de m’asseoir avec eux sur le canapé pour lire une histoire, à prendre le temps de marcher dehors à leur rythme, sans regarder ma montre…
Bref, apprendre à voir la vie comme mes enfants la voient. Car pour eux, chaque instant compte, chaque lego compte, chaque histoire compte, tant que je suis avec eux. Je suis une maman rentable quand je suis réellement avec eux. Je suis une maman efficace quand je prends le temps avec eux. Je suis une maman rigoureuse quand je privilégie ma relation avec eux.
Comprendre cela a totalement changé mon quotidien. Laisser la table du p’tit déj’ en plan pour partir en ballade, ça m’arrive et j’en suis fière, parce que l’ambiance est meilleure quand je reviens pour la ranger. Et quand il me reste juste TROP de choses à faire – la pile de linge qui s’entasse, le millième coup de balai de la semaine qui redevient nécessaire, les papiers qui débordent de l’étagère… alors j’apprends à demander de l’aide – je dépose mon grand à la crèche quelques heures par exemple… Ou bien j’apprends à accepter que ma maison ne sera jamais nickel chrome plus d’une heure.