Les familles demandent à François Hollande de ne pas abandonner « la famille »

"Dans une interview accordée cette semaine à l’hebdomadaire Elle, François Hollande annonce son intention de changer l’intitulé du Ministère de « la famille » en Ministère « des familles ». Compte-tenu de la gravité de la situation – crises agricole, économique, financière, sociale, européenne, etc, cette opération cosmétique et dialectique peut paraître risible. Pourtant, le sens d’un tel changement est bien réel et porte gravement atteinte à la famille, et donc à tous les Français.
François Hollande refuse de parler de « la famille », comme si c’était aujourd’hui impossible. C’est pourtant ce qui unit tous les Français. Chacun de nous a une famille. « Monsieur le Président, la famille est une réalité concrète pour les 66 millions de Français. Demandez-leur si « la famille » existe. Eux la connaissent et la plébiscitent dans toutes les études d’opinion, particulièrement en période de crise » souligne Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. « La famille, ce sont les parents, frères et sœurs, grands-parents, petits-enfants, oncles, tantes, neveux, nièces, beaux-frères, belles-sœurs, beaux-parents… » poursuit-elle.
La famille, c’est irremplaçable : ce sont tous ces moments partagés, ces événements familiaux, mais aussi tous les coups de main des grands-parents pour un enfant malade, pour les temps des vacances scolaires ou encore pour le budget à réunir pour le permis de conduire du « petit ». C’est aussi le réconfort apporté en temps de chômage, de dépression ou de maladie… » Pour tout cela, la famille est incontournable !

Hélas, renoncer à parler de « la famille », c’est renoncer à la mission du ministère concerné, qui est de renforcer la cellule familiale. C’est aussi renoncer à donner toute son importance à la famille et d’une certaine manière, c’est l’abandonner."
La Manif pour tous