Super Maman

"Ma mère était  femme fantastique, extraordinaire,  elle a été veuve à 34 ans... Elle était enceinte de sept mois, elle m'attendait, j'étais son dixième enfant. Je suis un fils posthume. 
Je ne pense cependant pas que quelqu'un ait eu dans l'existence plus de père que moi. Il était là tout le temps. Non pas parce que ma mère n'arrêtait pas d'en parler. C'était son attitude, tout ce qui la gardait à l'abri du désir de flatter ou de combler. Bien que très tendre, elle était avare de louanges et elle ne cessait pas de rappeler chacun à ses devoirs avant de lui reconnaître le moindre droit."
Aldo Naouri, pédiatre