"Soyons lucides, Sonia : si vous aviez vraiment de l'ambition, il y a longtemps que vous auriez quitté vos enfants et votre mari." Plus efficace qu'un long discours !

lentreprise.lexpress.fr Pays : France Dynamisme :
Ces entreprises qui soignent la carrière des femmes  -  extraits

Premier défi : faire évoluer les mentalités, des hommes comme des femmes.
Exemples? Randstad organise des formations obligatoires d'une journée sur les stéréotypes à destination de tous les managers. "C'est essentiel, explique Aline Crépin, car sinon ceux-ci repèrent des talents qui leur ressemblent. Et les hommes font évoluer... des hommes. Sonia Blanc Paque, directrice de la région Isère de Randstad, est enthousiaste : "Cette formation est très ludique. Elle nous met face à nos idées préconçues et nous invite à les détricoter."
Le groupe dispose aussi dans sa boîte à outils d'une arme inhabituelle : l'humour, via une campagne de communication interne basée sur des dessins façon BD (voir ci-contre). Sur l'une des planches, un manager interpelle une salariée : "Soyons lucides, Sonia : si vous aviez vraiment de l'ambition, il y a longtemps que vous auriez quitté vos enfants et votre mari." Plus efficace qu'un long discours !


Qu'en est-il une fois en poste ? Les dames d'abord ! Chez Areva, les revues de personnel lors desquelles est évalué de façon collégiale (RH et managers) le potentiel d'évolution des salariés les dossiers des femmes sont placés tout en haut de la pile. "L'idée de cette opération, intitulée Women First et lancée en 2007-2008, est d'être le plus réceptif possible lors de l'examen des dossiers féminins, explique Philippe Thurat. Nous avons eu un mal fou à faire comprendre qu'il ne s'agissait en aucune façon de discrimination positive, mais simplement de mieux identifier, à compétences égales, les talents féminins."

Si les entreprises sont désormais à l'affût des talents féminins, les candidates se révèlent parfois difficiles à trouver. Ainsi, chez Orange, qui compte 35,8 % de femmes dans l'effectif global, et 30 % parmi les cadres, elles ne sont que 13 % dans les métiers du réseau. Même problème pour les postes scientifiques. Afin d'inciter les filles à embrasser ces carrières, l'opérateur de télécoms coopère avec les écoles sur l'orientation. "Une façon pour nous de créer un vivier de recrues potentielles", explique Laurent Depond. (…)Pour séduire les jeunes filles, les ingénieures maison prennent leur bâton de pèlerin afin de convaincre collégiennes et lycéennes que les métiers ne sont plus sexués.
Image pour le résultat associé aux actualités
Ces entreprises qui soignent la carrière des femmes
L'Express - Il y a 2 jours
Chez Sodexo, une étude menée auprès de 50.000 managers, révèle que les équipes ...