Petit guide de la femme au foyer... et du bonheur de vivre

Chapitre IX

L’adolescence (suite)


10-12 ans jusqu’à 16-17ans  
Les incontournables de cet âge :
·        manger régulièrement et bien (attention aux régimes des filles)
·        attention à l’habillement chez les filles (ce ne sont pas encore des femmes)
·        Dormir suffisamment (par exemple : faire l’impasse de tout écran dans les chambres le soir.)
Magique… mais difficile : Pas d’internet dans sa chambre ! Temps perdu pour  devoirs, lectures ou discussions, nuits écourtées par des heures de connexion, fatigue chronique et visionnage possible de sites dangereux.  L’énergie que vous passerez à lui refuser cet accès à internet n’est rien par rapport à celle qui vous sera demandée pour réparer les pots cassés. A cet âge-là, un ordinateur à disposition dans une pièce commune est largement suffisant.
·        Etre propre (surtout pour les garçons) sans excès de pommades en tout genre (surtout pour les filles)
Magique: continuez à souhaiter une bonne nuit à votre enfant en allant vous coucher et n’hésitez pas à l’embrasser. Qu’il soit déjà couché ou non, gardez cette habitude. Vous l’avez toujours fait, cela ne l’étonnera pas. Dans cette période où son corps se transforme, où il ne se reconnait plus, où il ne s’aime pas forcément, il a plus que jamais besoin de se savoir aimé, physiquement aussi. Pendant ces quelques années où il n’est pas encore mûr pour l’amour il n’aura pas besoin de chercher ailleurs l’assurance qu’il est « aimable » (qu’on peut l’aimer). Et puis c’est aussi l’heure des confidences…
Le téléphone portable : ah, le téléphone portable ! je vous dirais bien de ne le donner que le plus tard possible, avec le forfait minimum et l’écran le plus petit qui soit. Cet outil merveilleux qui peut finir par coûter une fortune est  comme l’ordinateur : capable du meilleur et du pire. Le tout est d’en être conscient.
·        sorties
Trois principes : Avec qui ?
                          Quand ?
                           Où ?
Ne croyez pas que le portable va vous sauver parce que votre enfant semble joignable à tout moment. Il sait très bien dire ce qui vous rassure pour n’en faire qu’à sa tête.
Fixez des règles et soyez ferme car l’exception avec nos chères têtes blondes devient très vite la généralité.
C’est malin : Pour le retour : l’heure c’est l’heure. De temps proposez-lui d’aller le chercher. Rien de tel pour se rendre compte de ce qui se passe dans son cercle d’amis. Tout en lui donnant une certaine liberté vous montrez que vous êtes toujours là.
Magique : profitez-en pour ramener un ou deux amis. Il ne sera pas tout seul à rentrer et peut-être que les autres parents feront de même la fois suivante… mais ce n’est pas sûr !