La femme, image de la tendresse

Le blog de Renaud Massonnaud   le 4 décembre 2015 
Maurice Denis Bonheur maternel, 1895 Estimation: 180 000- 200 000 euros.
Maurice Denis
Bonheur maternel, 1895
La femme est la source d’inspiration de l’artiste mais pas seulement pour elle-même. Elle symbolise également les plus beaux sentiments. L’amour maternel, la tendresse d’une jeune fille pour ses frères et sœurs, le calme attentif d’une mère s’occupant de ses enfants, tout est sujet à montrer que la femme est la douceur du monde.

Maurice Denis( 1870-1943) représente son épouse Marthe et leur premier enfant Jean-Paul mort en bas âge. A l’arrière-plan, on aperçoit la sœur de Marthe, Eva et une voisine, Thérèse Wattilliaux. Les trois femmes sont concentrées, les mains comme suspendues en l’air, guettant le sourire du nourrisson, repu et satisfait. C’est une scène intime, de bonheur familial simple.

Marie Marevna( 1892-1984) Tendresse, 1943 Estimation: 50 000- 80 000 euros.
Marie Marevna( 1892-1984)
                                                                                         Tendresse, 1943
Même atmosphère de sérénité dans ce portrait d’une mère et ses deux filles par Marie Marevna (1892-1984), artiste d’origine russe qui fréquentait Soutine et Chagall et dont le nom réel est Vorbev-Stebelska, Marevna étant le diminutif que lui donnait Maxime Gorki. La mère réconforte sa petite qui visiblement vient d’avoir un gros chagrin. L’ainée pose la tête sur l’épaule de sa mère y cherchant une chaleur réconfortante.

Mela Muter (1876-1967) Soeur et frère, 1914 Estimation: 60 000- 80 000 euros.
Enfin Mela Muter (1876-1967), artiste d’origine polonaise qui travaillait à Paris, a choisi de représenter une grande sœur tenant dans ses bras son petit frère. Endormi et perdu dans ses rêves mais il tient solidement le bras de son ainée de sa main potelée. Les couleurs riches, la touche épaisse sont caractéristiques des œuvres de l’artiste. Le sommeil est doux lorsque des bras protecteurs et féminins vous protègent !
Tajan Paris, vente 8 décembre, 19h, exposition du 5 au 8 décembre.