La baisse des naissances se confirme en France métropolitaine.


L’INSEE vient de fournir le nombre des naissances en France métropolitaine pour le mois de septembre : 65 400.
Ce chiffre et ceux des deux mois précédents confirment la baisse qui caractérisait déjà les 2 premiers semestres de l’année : pour ce troisième trimestre 2015, il manque 4 900 naissances par rapport à la moyenne des troisièmes trimestres de 2001 à 2014.


Sur les trois trimestres 2015, le "déficit" par rapport à la moyenne des 14 premières années de ce siècle est de 14 700 bébés.
Un rapide calcul de Jean Legrand, démographe indépendant, donne un taux de fécondité descendu à 1,92.

La France commencerait-elle à s’aligner sur la natalité de ses voisins continentaux, elle qui constituait une heureuse exception au déclin démographique européen ?
                                                                ****
Quelle tristesse. J'affirme et je confirme: le bonheur passe par les enfants!
Brigitte Jacquelin 

                                                         ****************