"Le bonheur en famille" Avez-vous déjà déménagé? - suite


Les amis qui nous reçoivent habitent Meylan, dans une résidence très agréable, qui n’a qu’un inconvénient c’est d’avoir un système d’entrée un peu trop protégé par des poteaux et des barrières. Pensant avoir mal calculé mon coup, je recule et je ne sais pas comment je me débrouille, mais j’entends un bruit sinistre sur mon côté droit. Je viens de racler l’aile de la voiture sur une des bornes que je n’avais pas vues.
Il est 7 heures du soir, ma petite fille a faim, je suis fatiguée, on verra ça plus tard. Je me gare et j’oublie cet épisode. Ce n’est qu’à mon retour devant le regard sidéré de Bernard, que je me rends compte qu’en fait j’ai vraiment bien amochée la voiture !

Mais pour l’instant ce n’est pas mon problème… je suis juste un peu énervée. Mon amie Elisabeth me reçoit très gentiment. Son déménagement à elle, a lieu dans 15 jours. Elle est toute seule avec son plus jeune fils car son mari a déjà commencé son nouveau travail et les deux aînées sont chez les grands-parents.
Quand j’arrive, elle est sans dessus dessous. Son fils vient de se faire mal, et elle doit l’emmener tout de suite aux urgences. Elle me donne deux ou trois directives pour dîner et m’installer, et me laisse.
De cette soirée, je ne me rappelle de rien si ce n’est d’un orage, énorme avec des éclairs et des coups de tonnerre impressionnants, comme je n’en ai jamais vu ailleurs. Il paraît que dans cette vallée entourée de montagnes, les orages tournent en rond et rebondissent… Cela donne un paysage impressionnant aussi grandiose qu’effrayant.

Le lendemain le temps s’est dégagé et avec Elisabeth nous entreprenons la tournée des agences immobilières et des visites de maisons. Nous visons la vallée du Grésivaudan, qui se trouve de l’autre côté de l’Isère, par rapport à l’usine dans laquelle mon mari travaillera, mais qui est beaucoup plus ensoleillée et dont le climat convient bien mieux aux enfants.

Le problème c’est que c’est cher…et qu’il n’y a pas grand-chose à louer. Ce que nous voyons n’est pas terrible et hors de prix. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir trouver ?
A suivre...
B. Janilec
                                             ********************