"Petit guide de la femme au foyer ... et du bonheur de vivre"


Chapitre II  (suite)
LUI

Qui est-ce ?

Ses autres passions :

 Elles lui prennent du temps et c’est normal, il a besoin de se sortir de son travail, d’être en continuité avec lui-même, avec sa vie d’avant. Tout le problème est qu’il doit maintenant assumer aussi son rôle d’époux et son rôle de père. C’est en partie à vous de lui donner envie de changer ses priorités et de lui montrer qu’aujourd’hui, comme disait Péguy « les pères de famille sont les grands aventuriers des temps modernes. »
Il doit garder du temps et de l’énergie : vous avez besoin par moment d’une aide matérielle de sa part et d’être ensemble.

Magique : Ce qu'un père peut faire de plus important pour ses enfants, c'est d'aimer leur mère.  

Quand vous êtes au foyer, sa participation à la vie matérielle de la maison ne peut pas être sa priorité. Son temps à la maison est compté, à vous de l’aider à choisir quels sont les moments que vous voulez qu’il privilégie avec les enfants … et pour vous, soyez claire : vous voulez être ensemble, qu’il vous tienne compagnie ? Ne lui demandez  pas trop de tâches ménagères qui réduiront ce temps en commun.
Si vous voulez être avec lui pour ranger les chambres, c’est bien. Si c’est pour aller au cinéma, en amoureux, c’est mieux! Non ?

En quelque sorte c’est beaucoup de vous que dépend son emploi du temps à la maison, n’oubliez jamais que lui aussi a travaillé toute la journée. Les meilleurs pères sont ceux qui aident la femme de leur vie à prendre conscience qu’elle est une mère extraordinaire… à vous de le mettre en condition en n’oubliant pas votre rôle d’épouse !

 Ça va mieux en le disant : On appelait ça autrefois le « devoir conjugal » on parle maintenant du sexe. Quoiqu’il en soit n’oubliez jamais que ce que vous ne donnez pas à votre mari, étant donné la société permissive et jouissive dans laquelle nous vivons, il le trouvera ailleurs, même sans l’avoir cherché.

Magique : L’important est de savoir qu’à la maison ou en famille rien n’est figé, rien ne doit être figé, la vie est toujours en mouvement. Il faut pouvoir à deux remettre sans cesse en question les choix qui ont été fait et s’adapter ainsi à l’existence telle qu’elle vient.
                                                   ****************