Les enfants à qui l'on a fait la lecture très jeunes possèdent plus de vocabulaire que les autres.


«L'on connaît depuis longtemps l'importance de la stimulation précoce. Ainsi, l'appétence pour la lecture des enfants entrant à l'école augmente avec le nombre de livres présents chez eux. L'intérêt de cette étude est qu'elle révèle que la lecture dès le plus jeune âge active la zone cérébrale construisant du sens», analyse le professeur Marie-Rose Moro, psychiatre d'enfants et d'adolescents à l'hôpital Cochin à Paris.

Image pour le résultat associé aux actualités
Les bienfaits de la lecture aux tout-petits
Figaro Santé - Il y a 2 jours
La lecture à haute voix chez des enfants âgés de 3 à 5 ans active les zones impliquées ...

     **************************************13 septembre 2015