Histoire de la France pour les enfants: Au 13ème siècle, création du royaume de France.


En un siècle, trois personnages de valeur vont faire de la France un grand Etat.

De 1180 à 1193, Philippe Auguste, un roi efficace.
Philippe Auguste est habile et c’est un excellent chef de guerre. Il arrive à quadrupler le domaine royal.
Il soutient les bourgeois en favorisant le développement des villes qui affaiblit les seigneurs.

De 1226 à 1270, Saint-Louis, un roi exemplaire.
Il a de grandes qualités morales. C’est un homme de justice : il aime régler lui-même les conflits entre ses sujets.
Il aime la paix, il interdit les guerres privées et les tournois.
C’est un excellent chef d’Etat.
Il développe les écoles et les Universités.
La France s’agrandit du Languedoc.

De 1285 à 1314, Philippe le Bel, un roi autoritaire.
La France est prospère. Les villes sont riches et nombreuses. La population a augmenté.
Des impôts réguliers et des confiscations de biens assurent des ressources à l’Etat.
Le roi devient un véritable souverain.
A son tour il agrandit le royaume : la frontière s’est sensiblement déplacée vers l’Est.

La France est pacifiée et bien administrée.
Au cours de ces trois règnes, de nouvelles églises sont construites. Ce sont les églises gothiques.

Une innovation importante : les Universités.
L’église a multiplié les écoles. L’enseignement a pu se développer. Les livres se sont multipliés car le parchemin se vend moins cher et ils sont copiés en grand nombre par des étudiants pauvres. Ils sont vendus dans les premières librairies.
A la fin du 12ème siècle, à Paris, une association entre maîtres et étudiants est créée ; elle prend le nom d’Université.
Les cours se donnent n’importe où : tantôt dans des églises, tantôt dans des boutiques, voire même dans la rue !
Enfin au 13ème siècle, des collèges abritent les étudiants d’abord, puis les études. Tel celui fondé en 1257 : c’est l’actuelle Sorbonne.
L’Université de Paris est célèbre ; les étudiants y viennent de la France entière et des pays voisins.
L’enseignement y est donné en latin. Ainsi, tous les étudiants parlent une même langue.

Rose Gralhon
                                          ******************* 9 septembre 2015