Contes pour nos enfants



Le Chat Botté  -  2ème partie

de Charles Perrault   


Le lendemain le chat attrapa deux perdrix, qu'il porta au roi, toujours de la part du Marquis de Carabas. Puis durant toute la semaine chaque jour le chat portait un produit de sa chasse au roi.
A la fin de la semaine le chat alla trouver son maître et lui dit:
"Maître, aujourd'hui vous irez vous baigner dans la rivière".
Et le jeune garçon, ne s'étonnant toujours de rien, fit comme le chat lui avait demandé.
Alors qu'il était donc en train de barboter dans l'eau il entendit un bruit de carrosse et son chat qui s'écriait:
"Au secours ! Au secours ! Mon maître le marquis de Carabas se noie!!"
Le roi qui passait par là, demanda qu'on arrête son carrosse et s'approcha de la rivière. Il demanda à ses gens d'aider le marquis de Carabas et, comme le chat lui expliquait qu'en plus et pour comble de malheur son maître s'était fait voler ses habits durant sa baignade, le roi envoya chercher un costume pour le marquis.
Le jeune garçon, une fois revêtu du bel habit, avait fort belle allure.
Il s'approcha du carrosse pour remercier le roi et aperçut la princesse.
Il bredouilla quelques mots et le roi, qui avait vu dans le regard de sa fille que le jeune garçon semblait lui plaire, lui dit:
"Marquis montez donc avec nous".
Il ne se fit pas prier et s'assit dans le carrosse en face de la princesse.
Pendant ce temps-là, le chat poursuivait son chemin et, voyant un champ de blé dans lequel des moissonneurs moissonnaient, il s'approcha et s'adressant à eux leur dit:
"Lorsqu'on vous demandera à qui appartient ce champ vous répondrez qu'il appartient au marquis de Carabas. Si vous ne dites pas cela, vous serez hachés menus comme chair à paté".
Aussi lorsque le carrosse du roi passa devant ce champ, le roi demanda aux moissonneurs:
"A qui appartient cette terre?"
Ils répondirent tous d'une seule voix:
"Au Marquis de Carabas"
Plus loin, le chat s'adressa à des faucheurs qui fauchaient:
"Lorsqu'on vous demandera à qui appartient ce champ vous répondrez qu'il appartient au marquis de Carabas. Si vous ne dites pas cela, vous serez hachés menus comme chair à paté"
Aussi, là encore comme le carrosse du roi passa par ce chemin, le roi s'adressa aux faucheurs et leur demanda:
"A qui appartient cette terre?"
Ils répondirent tous d'une seule voix:
"Au Marquis de Carabas"

Le roi commençait à être assez impressionné par la richesse du Marquis; la princesse, elle, s'impressionnait surtout du regard qu'il lui portait.
... à suivre
                                             ***************