Les Gaulois étaient des paysans ingénieux.


Notre sol est fertile et les Gaulois sont d’excellents agriculteurs. Le blé est leur principale culture avec l’orge qui servait à fabriquer la cervoise (sorte de bière), boisson nationale. Le chanvre et le lin sont cultivés pour fabriquer tissus et cordages. Peu de légumes, pas de vignes sauf dans la région de Marseille où elle fut introduite par les Grecs. Pour cultiver la terre ils fabriquent de nombreux outils : bêches, pioches, houes, haches, serpes. Ils utilisent aussi une grande faux maniée à deux mains. Ils fauchent le foin en un temps qui stupéfie les Romains qui ne connaissent que la faucille. Ils se servent de tamis de crins de cheval pour « vanner » le grain. Ils ont inventé une charrue à roues tirée par deux bœufs ; la pièce principale du soc est en fer. Ils ont même imaginé une machine à moissonner.

Ils élèvent de nombreux animaux : des chevaux de selle et de trait, des bêtes à cornes, vaches et bœufs, élevés surtout pour le trait, très peu pour la viande. Le lait sert à faire des fromages déjà renommés. Des moutons qui donnent une laine rude mais résistante. Des porcs en quantité qui pâturent dans la forêt et dont ils font une charcuterie renommée. Enfin des volailles et des abeilles.

Leurs habitations sont simples. Ce sont d’abord de simples huttes rondes groupées en village. Avec le temps, ce type d’habitation se perfectionne, peuvent devenir de vastes fermes : la maison s’agrandit, devient rectangulaire ; la toiture est une vaste charpente recouverte de chaume. Les maisons sont en bois.

Les Gaulois ont construit des villes. Chaque tribu a sa capitale. Elles sont importantes pour le commerce, mais bâties à la diable, sans ordre ni plan établi à l’avance.

Ils ont inventé le tonneau pour transporter leur boisson nationale, la cervoise et le vin dont ils sont grands amateurs. Pour leurs transports, ils fabriquent toutes sortes de chars et de nombreux bateaux.

Rose Gralhon
                                                            ******************