La politique échappe-t-elle à l’exigence de vérité ?


C'était un des sujets de philosophie cette année au baccalauréat. Certains politiques semblent reconnaître que la réponse est oui :

"Vrai que la politique est souvent l'art de dissimuler la vérité ou de la travestir mais la vérité finit toujours par s'imposer" (François Fillon)

"Si la politique échappe à l’exigence de vérité, elle en meurt, et c’est bien le cas aujourd’hui. La politique, la vraie, doit être établie sur le souci exclusif du bien commun. Dans les temps de décadence, tout devient mensonge, c’est la fameuse apostrophe de Soljenitsyne: «Ne mentez plus!» (Philippe de Villiers)

Oui, la politique échappe à l’exigence de vérité. Je dirais même qu’elle s’y refuse. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus frappé à travers mon expérience. Je le reconnais et le regrette, trois fois hélas! (Rama Yade)

"Ca fait 30 ans que nous pensons qu’il ne faut surtout pas dire la vérité aux Français pour pouvoir diriger le pays" (Laurent Wauquiez)

                                                           *************************