Histoire de la France pour nos enfants


L’histoire c’est la vie, la vie de l’être humain depuis ses origines et l’enfant ne s’y trompe. S’il lui est difficile de saisir avec certitude la notion du temps, il peut se rendre compte, d’après la succession des grands faits de civilisation, que tout ce qui vit est transmis et que, en conséquence, chaque époque est la résultante de l’époque qui la précède et, souvent, de comportements plus éloignés encore.

Les Gaulois, un peuple proche de la nature et épris de liberté - 1er siècle avant Jésus-Christ

Les Gaulois sont très religieux. Les Gaulois pratiquent une religion simple basée :
D’une part sur l’amour de la nature, culte des sources, des rivières, des forêts, des montagnes, des rochers ;
D’autre part sur une morale où la bravoure, et le mépris de la mort tiennent une grande place.
Les druides, étaient leurs prêtres ; ils étaient aussi leurs juges, leurs conseillers et leurs éducateurs.
L’enseignement des druides était strictement oral. Ils enseignaient l’observation des astres, l’origine et les dimensions du monde, l’observation de la nature et l’histoire des Celtes. Les druides enseignaient aussi la poésie. Mais il ne nous reste riens des poèmes rythmés où l’on exaltait les héros.
Le culte célébré simplement comprenait des prières, des sacrifices, chants et danses sacrés et aussi pense-t-on la curieuse cérémonie du gui.

C’est un peuple d’artistes. L’art gaulois se révèle surtout dans les objets familiers. Nous avons déjà vu leurs nombreux bijoux. Il ne ressemble en rien à l’art grec ou romain. La stylisation des formes et les élégants entrelacements  des lignes courbes, en font un art original.
Un autre fait unique dans l’histoire des peuples antiques : des poètes professionnels : les bardes, accompagnent les personnages importants en toutes occasions : réunions familiales, fêtes locales, cérémonies religieuses ; ils récitent des poèmes en s’accompagnant sur une sorte de lyre.

C’est un peuple épris de liberté mais désuni. Pour conserver leurs petites unités territoriales indépendantes les unes des autres, les tribus s’affrontent sans cesse entre elles et refusent de s’unifier autour d’un seul chef, malgré un danger tout proche.

Leur indépendance est menacée. En effet, des voisins menaçants, les Romains, convoitent les richesses de la Gaule et leur chef, Jules César, va savoir mettre à profit les discordes entre les tribus gauloises.

Des événements imprévus viennent favoriser les Romains. En 58 avant JC, le peuple des Helvètes se trouvant à l’étroit dans ses montagnes (la Suisse actuelle), décide d’aller s’établir sur les rives de la Garonne. Pour cela il doit traverser le pays des Eduens (Sud du Jura et région de la Saône). Ceux-ci inquiets demandent l’aide des légions de César qui accourt et barre la route aux Helvètes. Les deux tiers sont massacrés, le reste est renvoyé dans ses montagnes.

Les Gaulois ne savent pas encore que la conquête de leur pays par les Romains est commencée.
Rose Gralhon

                                                        *******************