Histoire de la France pour nos enfants


L’histoire c’est la vie, la vie de l’être humain depuis ses origines et l’enfant ne s’y trompe. S’il lui est difficile de saisir avec certitude la notion du temps, il peut se rendre compte, d’après la succession des grands faits de civilisation, que tout ce qui vit est transmis et que, en conséquence, chaque époque est la résultante de l’époque qui la précède et, souvent, de comportements plus éloignés encore.

Il y a 20 000 ans : l’époque des grands chasseurs.

Pour lutter contre le froid, les hommes utilisent des abris naturels, des abris sous roches ouverts ou des grottes. Les hommes se regroupent pour chasser. Des mammouths, des troupeaux de bisons, de chevaux, d’antilopes, des fauves, des bouquetins, des sangliers parcourent les forêts de pins et de bouleaux et les steppes herbues où ils se nourrissent. Les rennes se multiplient sur notre territoire.

La chasse collective se développe : on rabat le gibier vers des lieux où on peut l’atteindre facilement à coups de sagaies ou d’épieux. Lorsque la chasse a été fructueuse, elle assure une période de pause pendant laquelle les hommes peuvent prendre le temps de réfléchir.

Sur les parois de leurs grottes ils dessinent les animaux qu’ils chassaient, peut-être pour que la chasse soit plus fructueuse. Ces dessins et gravures sont les premiers « messages écrits » de nos ancêtres. Sur leurs outils en os ou en ivoire, on trouve aussi les mêmes animaux gravés à l’aide de burins de silex.
Tous les animaux représentés sont ceux que l’homme chasse. « Animaux broutant, courant, bondissant, tournant la tête, chevaux hennissant… c’est là du grand art. »

Mais bientôt la vie en plein air redevient possible et la façon de se nourrir va se transformer.


Rose Gralhon
                                                                  *******************