GPA : Lettre ouverte à François Hollande de Valérie Boyer et 73 parlementaires.



Monsieur le président de la République, 

à l’heure où la Cour européenne des droits de l’homme porte atteinte à notre souveraineté nationale en invalidant chaque jour un peu plus les principes fondamentaux de notre droit français, votre garde des Sceaux, madame Taubira, considère désormais la question de l’inscription à l’état civil des enfants nés de mère porteuse comme un “sujet”. 

Un “sujet” qui n’en était pas un pour vous, au moment de la promulgation de la “circulaire Taubira”, qui tentait sur le fond, non pas de donner un statut à l’enfant né de la gestation pour autrui (GPA), puisqu’en réalité il en a déjà un, mais de constituer une étape vers sa légalisation.

En effet, les pratiques que vous cautionnez font de l’enfant à naître une marchandise entre le couple acquéreur et la mère “gestatrice”, qui loue son corps pour porter l’objet du contrat. 

À travers ce principe, ce sont tous les fondements de l’atteinte à l’intégrité humaine et de la marchandisation du corps qui sont remis en cause. Nous assistons ainsi à un véritable trafic d’êtres humains que nous rejetons. 
Ces enfants ont déjà un statut, car leur filiation est établie à l’étranger, et par ces reconnaissances nous validons la fraude des parents acquéreurs qui contournent la loi française sciemment. […]

http://www.valerieboyer.blogspot.fr/2015/06/lettre-ouverte-au-presidents-de-la.html

                                                                 *******************