Connaissez-vous la théorie des 2 plein-temps et 1/2 ?


Il est raisonnable de dire qu’un couple, lorsqu’il a des enfants à sa charge, peut dégager dans sa vie l’équivalent de deux plein temps et demi maximum pour vaquer à ses affaires, dans de bonnes conditions.

A qui correspondent-ils ?
·        Un plein temps pour gagner le salaire qui doit faire vivre la famille.
·        Un plein temps pour bien s’occuper de tous les membres de cette même famille, de façon à ce que chacun trouve sa place dans la vie.
·        Il reste un mi-temps. Ce mi-temps est la part variable qui permet : de compléter un revenu principal trop juste, de développer ses dons, de se former, de donner de son temps à du bénévolat ou des activités diverses, de souffler.

Qu’arrive-t-il si le couple transforme le mi-temps en 3ème plein temps, le plus souvent pour un autre travail salarié ?
Il est évident que l’employeur étant là pour réclamer son dû, le temps de travail devra être effectué, ce qui implique nécessairement beaucoup moins de temps à la maison. On peut déjà dire que la part famille sera la première à souffrir.

11)    Le couple parce que chacun estime que l’autre est assez grand pour se débrouiller tout seul, sans réaliser que l’un et l’autre ont besoin de se retrouver ensemble pour continuer à bâtir. Sans réaliser aussi que chacun a, tout au long de la vie, le besoin d’être écouté, aimé, chouchouté, bref préféré à tous les autres. Pour former un vrai couple.
22)    Les enfants parce que dès l’enfance ils ne recevront pas ce qui leur est dû : le temps pour bien grandir, la tendresse, l’attention, et bien sûr cette part d’éducation qui ne peut venir que des parents.
33)    Chaque parent parce que, ayant trop de choses à faire ils n’auront jamais la conscience tranquille, ni au travail, ni à la maison et que la fatigue, le manque de sommeil et le manque de reconnaissance les épuiseront.

Ce qui souffrira ensuite c’est la façon dont le travail sera fait car même si le temps de présence est honoré, comment bien travailler quand la tête est pleine de soucis et de complications, impossibles à gérer faute de temps et d’une organisation adéquate ?

Enfin, ce sont l’esprit et le corps qui vont souffrir, l’un parce qu’il n’a plus le temps de se nourrir et de réfléchir, l’autre parce que l’épuisement le guette.

Que va-t-il se passer ? Qui va flancher en premier ?
Le couple ? Les enfants livrés à eux-mêmes et devenus ingérables, voire inadaptés à la société ? Le travail, avec une mise à la porte en douceur … ou non ? La santé ?

Quoiqu’il arrive peu nombreux sont les hommes, les femmes et les enfants capables de supporter une telle pression. Quelle que soit la pierre de l’édifice qui s’effondre, elle entraîne en général l’écroulement de la totalité.
En combien de temps? On peut dire en moyenne de 10 à 15 ans.

 Vous avez remarqué ? On ne parle plus aujourd’hui des « super women ». On se contente de ramasser les pots cassés.

Alors, plutôt que de foncer tête baissée pour suivre les diktats de la mode et de la société, pourquoi ne pas chercher à tout faire… successivement en n’oubliant jamais que la famille est la première source du bonheur donné, et reçu.

Brigitte Jacquelin - médiateur 
(Article paru sur le bulletin « Printemps 2015 » de notre association.)

71% des Français trouvent qu’ils n’ont pas assez de temps pour concilier vie personnelle, familiale et professionnelle. (UNAF)