Art contemporain, le grand ras-le bol (I)


La revue Books de septembre 2013 met des mots sur le malaise qui nous étreint parfois à l’entrée d’une exposition d’Art contemporain : « N’y a-t-il rien d’autre à voir ? ». L’art contemporain y est dénoncé comme cette vaste escroquerie en bande organisée dont le trio de forfanteurs serait l’artiste, le critique et le commissaire d’exposition.

                                                                   *************