Résultat du Concours "Bonne Fête Maman"

Merci à vous tous et toutes pour vos très gentils petits mots de félicitations à Agathe.

Voici le poème de notre gagnante n° 2:  Isabelle de Bethléem -

SANS QUEUE NI TETE

Cet échange, quand et où a-t-il donc commencé?
Aussi loin remonté-je dans le temps il est
En cours. Balubltiant d'abord un seul petit mot:
"Maman", puis long fleuve de "pourquoi", et bientôt
Les mots ont des ailes, s'envolent et gagnent en vigueur.

Conversations de nos lèvres, nos têtes et nos cœurs.

Paroles en chemin de jour en jour déguisées,
Pétales de rose ou glaives d'argent aiguisés,
Éducatives, orageuses, tendres, interactives,
Dialogue de sourdes - bloqué - poétique, voire chantée.
Érudition souriante sur certains sujets.
Simple regard - grimace - télépathie active.

Le silence même y joue son rôle précieux.
Conversation à trois: maman, moi et encore
Un troisième qui se tait (on le dit pourtant d'or
Et on l'entend mieux les yeux levés vers les cieux),
Quand des mots peinent à être compris et mûrir
Pour accueillir ensemble, ensemble consentir
A cette vie qui a un goût d'éternité.
Dialogue sur l'amour, sur la confiance fondé.
Mère - fille : deux femmes en quête d'humanité,
Avec ou sans les mots échangent leurs idées.

[Silence de 6 pieds] Conversation chérie...
La voilà qui reprend, écrite: carte postale
Message dont l'image - sage - dit autant
Que les mots. Lettre écrite à la hâte, presque il-
lisible: "Bientôt le courrier part! vite! la photo!
L'article!" Pour la compléter, l'électronique,
Quel cadeau! le progrès nous rend voix et image
Que la distance jadis estompait! Mirage?

Ou plutôt joyeuse préfiguration du tour
Que pourra, sans drame, prendre un jour, notre échange:
Quand l'oreille, la tête sera fatiguée, les anges
Pendant nos dialogues, sans mots, qu'ils dansent autour!

                                       ***********************  31 Mai 2015