Etre parent, c’est … une loi de la nature



Aujourd’hui, l’expression « faire un enfant » que personnellement je trouve d’une tristesse infinie, a remplacé celle d’ « avoir un enfant ». 
D’un enfant reçu, on est passé à un enfant fabriqué. 

En trente ans sont arrivés la pilule pour choisir le moment (quand tout marche bien), l’avortement pour quand on n’en veut plus, la fécondation in vitro et toutes les nouvelles formes propres à concevoir un enfant lorsque la nature ne veut pas. On a un peu oublié que la reproduction est un phénomène naturel. Etre parent est un phénomène commandé par la nature.

Chez les animaux, la question ne se pose pas. Ils sont programmés pour se mettre « au service » de leurs petits, tout le temps nécessaire.
Nous les humains, c’est par amour et par devoir que nous faisons ce que les animaux « font par instinct ».

 Lorsque l’animal a des petits, ses gestes pour les nourrir, les protéger et les élever sont programmés. Les nôtres sont libres, volontaires, choisis. Avec le risque que ne connait pas l’animal, de nous tromper. Mais nous avons un pouvoir que ne possède pas l’animal, celui de réussir, en la personne de notre enfant, quelque chose d’unique.


Le pouvoir aussi de se dire que tout est possible, que l’on peut toujours repartir sur de nouvelles bases.

Brigitte Jacquelin - médiateur 

                                        ***********