Education familiale et industrie pornographique


Jennifer Ketcham, ancienne actrice de films pornographiques, a réussi à sortir de cet enfer qu'elle appelle "l'industrie pornographique". Elle a commencé étudiante et a continué dans cette voie volontairement. Elle propose aux parents des pistes qui peuvent amener une jeune fille sur cette voie :  
"Désormais, et compte tenu du fait que je connais bien quelques filles qui ont quitté le porno, j'ai l'impression que je comprends certains des facteurs qui motivent à rentrer dans cette industrie ou à la quitter (...)
2. Parce que vous étiez ses amis, et non ses parents (...) Vous n'avez jamais établi des limites parentales solides et vous n'avez pas réussi à lui apprendre qu'elle avait le droit de voir ses propres limites respectées. Votre côté permissif en tant que parent l'a conduite à avoir une faible estime d'elle-même et à ne pas être douée socialement (...)
3. Parce que vous avez divorcé et que ça s'est mal passé. Je n'ai même pas besoin d'argumenter sur les désastres qu'un mauvais divorce peut produire parce que les statistiques parlent d'elles-mêmes. Cependant, si vous pensez toujours que c'est bien de divorcer et d'en faire subir les conséquences à vos enfants parce que les enfants sont résistants, ou que vous n'avez pas remarqué combien vous vous traitez mal l'un l'autre, pensez-y à deux fois. Une étude de Paul Armato a démontré que les enfants issus d'un divorce ont une scolarité et une "adaptation psychologique, une idée d'eux-mêmes et une sociabilité" plus faibles que la moyenne. Une étude de 2002 présentée dans The Journal of Pediatric Psychology a montré que les adolescents ayant une mère célibataire ou une mère absente sont plus enclins à avoir une vie sexuelle active à un plus jeune âge, un comportement à risques induit par un abus de drogue et un manque de soutien social. Il est vrai qu'il existe des situations où un divorce est la meilleure solution, mais ce processus est délicat et ses conséquences négatives peuvent avoir un effet à long terme (...)
Et si vous avez divorcé, laisser les hommes (ou les femmes) avec lesquels vous êtes sortis par la suite rentrer et sortir de votre vie (et donc de celle de votre fille) lui a appris que les partenaires, et les gens en général, sont interchangeables. Les enfants doivent connaître la vérité sur les relations sexuelles, et ont besoin de sources fiables de soutien et d'affection de la part des adultes (...)
6. Parce que vous l'avez trop laissée regarder la télévision. Il y a un prix à payer quand on laisse les médias élever son enfant. Même une heure sur les 72 minutes par jour devant la télé que passent la plupart des enfants peut avoir de graves conséquences (...)
7. Parce que vous lui avez donné un smartphone quand elle avait 10 ans, et que maintenant elle prends des selfies (autoportrait) géniaux à longueur de temps. A chaque nouvelle photo qu'elle poste sur les sites de réseaux sociaux, elle devient moins sensible à l'idée de ces images d'elle flottant sur la Toile. Des études montrent qu'une utilisation plus fréquente des réseaux sociaux est corrélée au narcissisme. Le "sexting" est une pratique de plus en plus fréquente, et une passerelle technologique pouvant conduire à des apparitions sur des sites Internet porno. Vous pouvez être à peu près sûr que votre fille a déjà pensé au sexting ou a des amis qui le pratiquent." (...)
9. Parce que vous ne lui avez jamais montré une manière saine de remplir le vide spirituel si typiquement humain. N'est-ce pas intéressant que des filles aient arrêté de faire du porno parce qu'elles avaient découvert la religion ? Cela arrive presque chaque jour, même à des filles qui sont considérées comme "la star la plus belle du porno". L'argent, les découvertes sexuelles, et la fausse adulation ne leur ont pas permis de s'épanouir autant que la spiritualité.

10. Le choix de carrière d'une fille de 18 ans ayant décidé de faire du porno ne peut être entièrement attribué à ses parents tout comme le choix d'un jeune homme de 18 ans de devenir neurologue ne peut être entièrement imputable aux siens. Et pourtant, dans les deux cas, les parents ont joué un grand rôle en créant un environnement propice à ces carrières, indépendamment du fossé énorme qui existe entre un neurologue et une jeune starlette. Alors la prochaine fois que vous voyez votre fille, rappelez-vous que vous n'êtes pas si loin de créer un environnement dans lequel elle pensera qu'une carrière dans le porno est la meilleure voie pour elle. Ou bien elle pourrait croire qu'une autre voie est possible. De bien des façons, ça dépend vraiment de vous.
                                       *******************************