Avoir 4 enfants en 2015…



C’est croiser des regards lorsque l’on fait les magasins et les voir compter…
« Mais ils sont tous à vous…? »
- Non, je ramasse tous les enfants que je trouve.
« Et c’est avec le même papa. »
- Eh oui, il a bien du mérite. Je vous l’accorde…
« Mais c’était voulu… »
Sans commentaire ! C’est la réflexion qui me hérisse le plus les poils…
À l’annonce de ma grossesse, pas de félicitations mais « Mais tu sais que l’avortement ça existe ! »

L’impression d’être une ado irresponsable et non plus une femme de 30 ans, déjà 3 fois maman et qui sait donc ce qu’implique une grossesse et une naissance…
« Tout ça pour toucher plus d’alloc… »
- Bah oui mais non ma bonne dame ! 4 enfants en 2015 « payent moins bien » que 3 enfants en 2013…
« Mais vous les enchaînez… « 
Oui Et…? Certains enchaînent bien les âneries… Et puis, on ne vous demande pas de vous en occuper…
Et une fille en 4ème.
« Oh le meilleur pour la fin… »
Sympa pour les trois grands. 
« Bon ça y est !  Vous avez eu la fille, vous allez vous arrêter maintenant… »
- Et si on avait eu un garçon, on aurait eu le droit de continuer… ?

Avoir 4 enfants en 2015,
C’est vouloir à tout prix, nous faire rentrer dans des cases.

Soit Groseille, soit Lequesnoy
Soit les cas’soc’ comme on dit, soit la famille catho.
Bah non… Ni l’un ni l’autre.
Nos 4 enfants ont été pour nous des évidences.

Mais moi je suis payée en sourires, en bisous et en câlins.
Et ça a bien plus de valeur, à mes yeux, que ton chèque à la fin du mois.

par la maman du blog:
http://www.rangetesjouets.com/2015/02/24/avoir-4-enfants-en-2015/