Editorial du bulletin de FAEF octobre 2014




La rentrée est faite et l’automne arrive à grands pas.
Avant l’Assemblée Générale et l’élection d’une nouvelle présidente , je tiens à remercier tous ceux qui ont permis par le biais de notre association que les femmes au foyer soient entendues et prises en compte : tout d’abord, vous toutes qui avez fait ce choix et qui n’avez pas peur de montrer le côté positif de votre « engagement » pour vous, votre conjoint, vos enfants et tous vos proches, les associations ensuite qui relaient nos objectifs, certains media et politiques (même si ceux-ci se font de plus en plus rares jusqu’à en devenir inexistants) et aussi, bien sûr, les membres du bureau qui ont toujours été à mes côtés pour m’aider à faire la promotion des Femmes actives au foyer en France et en Europe!
Vous trouverez dans ce bulletin un état des lieux de la politique familiale préoccupant et qui nous touche en première ligne.
Claire Serre-Combe, porte-parole d'Osez le féminisme n’hésite pas à écrire pour metronews : « Le gouvernement réduit le congé parental non pas pour garantir l'égalité homme-femme mais pour faire des économies sur le dos des femmes…» 
Heureusement, certains journalistes ou économistes (des femmes souvent) ou écrivains ou philosophes nous confortent dans nos choix en valorisant le congé parental, l’intérêt de prendre en compte la richesse de l’humain, l’importance d’avoir du temps pour soi et pour les autres…
§          Si les associations en Europe ou en France ont du mal à trouver des responsables et des adhérents, notre association nationale FAEF se doit de continuer à être le porte-parole de tous les parents qui  promeuvent le soin et la responsabilité parentale et familiale en dédiant leur temps à leur famille et en  remettant le travail à sa juste place. Ils sont les héros des temps modernes !
§          Avec toute mon amitié,
Marie-Christine Rousselin




**********