Bienvenue sur le blog de FAEF et très bonne année à vous et votre entourage.

Chères amies,

Le choix devrait être possible !

Le choix pour toutes les femmes de pouvoir s’occuper de ses proches, famille, enfants, conjoint, parents, fratrie : c’est ce que je martèle à chaque fois que je le peux en France ou en Europe.

Pour cela, une reconnaissance, une aide, une revalorisation, un statut est nécessaire. A chacun de choisir et d’évaluer la durée de ce temps qui sera bénéfique pour toute la société, s’il est bien vécu et reconnu.


J’ai eu la chance, un jour, d’avoir une discussion avec mon neveu, ingénieur agronome, 38 ans qui me disait : « Lorsque je dois recruter du personnel à quelque niveau que ce soit, je suis particulièrement attentif au C.V. des femmes qui ont arrêté de travailler pour pouvoir s’occuper de leur famille, conjoint, enfants, parents, personne handicapée… J’ai remarqué que c’était des personnes pleines de qualités d’organisation, de bon sens et d’efficacité. Elles ignorent souvent leur potentiel acquis auprès de leur famille et dans le bénévolat. Elles ne sont pas usées par un travail extérieur ni culpabilisées de n’avoir pas pu tout faire comme elles l’auraient souhaité. Je sais aussi qu’elles seront à fond dans leur travail et heureuses de pouvoir bien le faire car plus disponibles ».

Plusieurs d’entre vous l’ont expérimenté : elles ont pu trouver ou retrouver du travail après avoir pris du temps pour construire leur famille.


Tout le bureau se joint à moi pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année et que la joie de Noël illumine tous les yeux du plus petit au plus grand !

Marie-Christine Rousselin

décembre 2011