A écouter et à faire écouter...


... un extrait du "Petit manuel de la femme au foyer", c'est à partir de 14'25

Toute l'émission est intéressante et à retrouver toutes les semaines sur RCF Poitou.

Thierry Leroy-Erri de Luca-Brigitte Jacquelin-Jean-François de Saint ...

https://rcf.fr/.../thierry-leroy-erri-de-luca-brigitte-jacquelin-jean-francois-de-saint-lam...
Guillaume de Louvencourt a choisi des extraits d'oeuvres de Thierry Leroy, Erri de Luca, Brigitte Jacquelin et Jean-François de Saint-Lambert.

Une bonne idée au cas où votre enfant s'égare.




Selon la police, c'est le geste le plus important à poser avant d'aller dans une foule avec des enfants
Autant d’occasions d’avoir du plaisir, autant d’occasions… de perdre un de vos enfants dans la foule! C’est pourquoi les policiers encouragent les parents à poser un geste simple, mais vraiment important pour aider à retrouver leur enfant rapidement dans le cas où ils seraient séparés.
  
Il s’agit d’écrire le numéro de votre portable sur le bras de l’enfant avec un crayon-feutre, puis de recouvrir le « tatouage temporaire » avec du pansement liquide comme ceci.
Le pansement liquide qui sert à protéger les petites blessures contre la poussière et les saletés en les recouvrant d’un film protecteur transparent protègera aussi votre inscription contre les effets de la chaleur, de la sueur et des frottements… C’est même imperméable, donc l’inscription ne partira pas durant la baignade, c’est donc parfait pour les jeux d’eau et la piscine.

Donc si votre enfant est séparé de vous et s’il ne sait plus où vous êtes, un responsable ou n’importe quel adulte avec un portable pourra vous appeler pour vous dire où venir retrouver votre enfant. La police recommande également de prendre une photo de chaque enfant le matin avant de partir pour l’activité : comme ça vous aurez la description exacte de ce que l’enfant porte comme vêtements. De plus, si sa photo doit circuler pour le retrouver, une photo prise la même journée sera extrêmement utile!

Merci Françoise!

Mieux connaître son enfant par ses dessins



Haut-lieu de l’expression libre et spontanée, un dessin d’enfant contient un grand nombre d’indices quant à sa personnalité, sa situation, son histoire, ses envies… Charge à nous de savoir les interpréter pour mieux comprendre son enfant. À cela rien d’impossible, le premier pas étant simplement d’accueillir avec attention et bienveillance les dessins qu’il nous offre. 

Redoutez-vous le jour où votre enfant vous demandera d’un air naïf et étonné, où sont passés tous ses dessins ? Jour où vous devrez faire une pirouette digne des plus grands acrobates pour ne pas avouer de but en blanc qu’ils sont presque tous passés à la benne ? Si oui, voici quelques mots pour vous apporter une once de réconfort : même si, à ce jour, les dessins de vos enfants ont été recyclés en journaux gratuits ou en cartons d’emballage, ils ont contribué, si vous avez pris le temps de les regarder, à améliorer la connaissance que vous avez de votre enfant. Et n’est-il pas préférable de passer cinq minutes à faire parler votre enfant sur le dessin qu’il vous offre, plutôt que de les entasser aveuglément au sous-sol de la maison, où ils croupiront au fond d’un carton ?

Accueillir un dessin d’enfant
« Par le dessin, l’enfant exprime son univers intérieur, tant sur le plan affectif qu’au niveau de son développement psychologique et mental », explique Brigitte Langevin, conférencière canadienne spécialisée dans le sommeil et les dessins d’enfant. Par conséquent, savoir regarder et lire un dessin d’enfant permet de cerner son caractère, de comprendre sa vision du monde, ou de discerner un moment particulier de son histoire. Les dessins traduisent les joies, les enthousiasmes, mais aussi les colères et les frustrations, parfois non dites. Brigitte Langevin confie qu’en tant que mère, d’abord intuitivement, elle a suivi le cheminement de sa fille à travers ses dessins et a mieux compris son ressenti dans des situations importantes de sa vie.

Pour cela, il faut savoir accueillir pleinement un dessin. Lorsqu’un enfant offre un dessin, il livre un message, il se donne, c’est un acte d’amour. Faites-en bon accueil ! Un regard négligent ou distrait peut le blesser profondément. La conférencière invite à faire fi des qualités esthétiques ou de la performance artistique pour se concentrer sur la connaissance de l’enfant.

Inviter l’enfant à raconter son dessin
C’est en écoutant votre enfant raconter son dessin que vous vous approcherez de lui, de son être plus profond, que vous le comprendrez mieux. Il est alors important de ne pas intervenir, comme on peut être tenté de le faire lorsque le dessin ne correspond pas à la réalité objective. Ainsi, un parent serait tenté de faire remarquer : « Tu as oublié de faire ta petite sœur ?! » ou d’insister : « Es-tu certain que tu as terminé ? » Il ne s’agit pas d’un oubli de sa part, mais de sa perception intérieure. C’est cette perception intime de la réalité qu’il est utile de connaître, pour nous, parents, afin de déceler son état d’esprit actuel, et d’en reparler plus tard si nécessaire.

Encouragez l’enfant à vous donner des détails, laissez son imaginaire se développer, dans votre intérêt de toujours mieux le connaître. L’enfant peut se dévoiler au détour de quelques questions ouvertes que vous lui posez, telles que : « Que fait l’oiseau dans l’arbre ? » ou « À quoi pense la petite fille assise sur l’herbe ? » L’habileté est de questionner sans souffler de réponse. Soyez attentif à ses explications, car tout ce qu’il révèle de son dessin est en relation directe avec ce qu’il vit : situation ou émotion particulière.

Éléments de signification des dessins
Le choix du format de la feuille : lorsque l’enfant dispose de feuilles de différents formats, il est intéressant de remarquer laquelle il va choisir. Spontanément, il est attiré vers un format et ce choix est révélateur de son caractère et de sa manière d’être au monde. Le choix d’un petit format peut indiquer une tendance à l’introversion, tandis que celui d’un grand format peut traduire un caractère expansif et entreprenant.
Prédominance de la forme ou du mouvement ? Il s’agit d’évaluer le mouvement qui anime le dessin. Les lignes sont-elles mouvantes ou plutôt statiques ? Dessinées minutieusement ? Lorsque le mouvement prédomine, on est généralement en présence d’un enfant au caractère dynamique, actif, qui s’affirme avec aisance. Lorsque les formes, minutieusement exécutées, prévalent, elles témoignent d’un caractère plus paisible, réfléchi, concentré.

Utilisation de l’espace : l’enfant organise la feuille comme un petit univers mis à sa disposition. Il a le choix d’occuper l’espace du haut, du bas ou du centre, d’orienter son dessin vers la gauche ou vers la droite. Un enfant plutôt confiant aura tendance à remplir la feuille. Si elle est trop remplie cependant, cela peut traduire une nature envahissante. Remplir exclusivement la gauche de la feuille marque un attachement pour le passé, à l’inverse, la droite concerne l’avenir, les buts et les désirs. Le centre témoigne d’un enfant qui vit l’instant présent.
La pression du tracé : un tracé bien appuyé avec le crayon, au point parfois de percer la feuille, exprime la vitalité et l’affirmation de soi. Lorsque le trait est léger, cela peut dénoter une sensibilité plus délicate et de la timidité ou une réserve.

Les oublis majeurs et répétitifs, tels un membre de la famille, ou la bouche ou les yeux d’un personnage, doivent attirer l’attention, pour pousser plus loin l’investigation. Dans bien des cas, le dessin indique ce que l’enfant accepte le moins d’une situation, et le type d’attitude qu’il adopte en conséquence.

12 juin 2018 Aleteia -  Mathilde de Robien

"L'instant de lire": émission à découvrir

Dans sa très bonne émission littéraire: "L'instant de lire", vendredi 22 juin à 20 h Guillaume de Louvencourt lira un extrait  du "Petit manuel de la femme au foyer" de Brigitte Jacquelin, édité aux éditions du Centurion.

L'émission sera rediffusée le dimanche 24 juin à 11h.

On peut écouter l’émission en direct par internet par son smartphone avec l’appli Rcf ou en allant sur le site Rcf.

Avant la diffusion de l’émission le podcast de l’émission sera disponible sur la page facebook de l’émission et sur la page Twitter de l’émission et sur la page Rcf de l’émission, podcast qu’on peut écouter à tous moments dès lors qu’on l’a placé.

L'instant littéraire | RCF Poitou

https://rcf.fr/culture/linstant-litteraire
Des grandes oeuvres lues par Guillaume de Louvencourt et illustrées en images sonores et musicales.

"Mamie Cécile a dit non, et puis elle est allée chez le coiffeur...

L'idée nous a été soufflée par une amie, partie en week-end avec un enregistreur : pour mieux connaître la vie de ses grands-parents, elle comptait leur proposer, un dimanche, de dérouler l'histoire familiale et d'en garder une trace sur un fichier audio. Ça nous a donné envie de faire pareil.

Comment conserver la mémoire de ceux qui nous précèdent ? Victor a demandé à sa mère, malade, de laisser une lettre à ses futurs petits-enfants. Philippe, comme Gwen, a filmé sa grand-mère. Armelle a elle offert à son grand-oncle un dictaphone pour enregistrer sa vie. Ils témoignent.
 

Filmer ses grands-parents avant la fin : mamie Cécile a ... - Nouvel Obs

https://www.nouvelobs.com › Rue89 › Nos vies intimes
Il y a 23 heures - "Je voulais créer une sorte d'archive vivante, de patrimoine à transmettre aux prochaines générations."
 

Papa aime maman, maman aime papa... tout simplement!


Georges Guétary - Papa aime Maman - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=qfS5QtyoI1U
24 mai 2016 - Ajouté par Chansons, Folklore et Variété
Buy on iTunes: https://itunes.apple.com/album/id1076572043 Taken from Georges Guétary « Anthologie 1951 ...